Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 14:14

 Stage-Mauves.JPG

 

 

Stage  organisé à Mauves, en Ardèche, par Marie Motay, écrivaine et animatrice d’atelier d’écriture.

Un gîte rural, quelques écrivantes parmi lesquelles quelques habituées des ateliers de Marie Motay  en Saône-et-Loire, dont moi-même. Se former en même temps qu’on forme.  Par des jeux autour des mots, par des photos, Marie a guidé le processus de création et de mise en fiction d’un épisode de la vie de chacune. Mon vécu : un voyage au Vietnam avec des jeunes  envoyés en mission journalistique pour  un magazine scolaire.

Extrait :   Le homme parle Français. Normal pour un homme de cette génération. Aujourd’hui, les Vietnamiens, surtout les garçons, choisissent l’Anglais, la langue du business. Il demande si les jeunes sont mes enfants. J’explique que j’accompagne de jeunes journalistes français au Cercle francophone de Da-Nang. J’ai cru voir un éclair de lumière traverser les yeux de l’homme. L’idée me vient soudain à l’esprit que l’homme qui me fait face et avec lequel je devise est peut-être un policier. Je me recule au plus fond de ma banquette, rassurant de la main Nicolas qui pousse des gémissements dans son sommeil. Un policier en uniforme, je me serais d’office méfiée mais ce pourrait être un officier en civil. Le temps de dire et le temps de se taire. L’Ecclésiaste. L’homme se recule lui aussi au fond de sa banquette, donne du mou au lien entrain de s’établir. Il me fait penser à un pêcheur qui laisserait filer sa ligne pour mieux ferrer le poisson. Des pensées noires s’agglomèrent en grumeaux dans ma tête. Le pasteur disparu une semaine plus tôt, les assassinats furtifs dans les territoires Mongs, les camps disséminés dans la jungle comme des termitières …

Se penchant vers moi à la faveur d’un hoquet du train, l’homme revient à la charge :

- "Vous avez fini votre livre ?"

Quel livre ? La dernière fois que j’ai eu un livre en main, c’était au Phuong Nam, le restaurant de Hué où nous prenions tous nos repas. Je l’ai rangé dans mon sac et je ne l’ai pas repris depuis. Cet homme nous suit, ou me suit. Je creuse ma mémoire à la pelleteuse pour ramener à la surface le souvenir d’une silhouette ou d’un visage entrevu.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stylovie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Stylovie écrit pour vous.
  • Stylovie écrit pour vous.
  • : Ce site est un lieu d'écriture, un lieu où je mets en mots mes expériences d'écriture avec les gens, ces autres JE. Il dépend de mon site professionnel http://stylovie.com
  • Contact

Recherche